Protégeons la Terre


   Juil 01

Chez moi


L’écocitoyenneté


Mon salon

Les appareils électriques : même en veille, les appareils électriques continuent de consommer. Téléviseur, lecteur DVD, chaîne hi-fi…Pensez à les couper du réseau quand ils ne fonctionnent pas (à l’aide d’un “coupe-veille”, par exemple). Vous pourrez diminuer votre facture  énergétique.

La cheminée à foyer fermé : utiliser une cheminée en privilégiant les foyers de type insert, c’est faire le choix d’une source d’énergie renouvelable et… agréable! Lors de sa combustion, le bois rejette le CO2 absorbé au cours de sa croissance. Si la forêt est bien gérée et que le bois ne vient pas de trop loin, le bilan de rejet de CO2 est nul. Vous pouvez bénéficier d’aides financières si vous installez une chaudière à bois moderne (avec foyer fermé) ou un poêle à haut rendement.

Les volets : fermez dès la tombée de la nuit vos stores, volets ou rideaux en hiver. Cela conserve vieux la chaleur pendant la nuit.

L’éclairage :  premier réflexe à avoir : éteindre la lumière quand une pièce est vide. Pour une économie d’énergie encore plus grande, optez pour les ampoules basse consommation. Elles utilisent en moyenne de quatre à cinq fois moins d’électricité que les ampoules classiques.

La luminosité : l’éclairage naturel doit être privilégié au maximum. Arrangez-vous pour situer les plans de travail et les coins lecture près des fenêtres. À savoir : l’éclairage représente en moyenne 15% de la facture totale l’électricité.

Le chauffage : du chaud, oui, mais point trop n’en faut! Pour le salon, une température de 19 °C est suffisante. Un degré de moins, c’est 7% de consommation d’énergie en moins! Si vous souhaitez installer un thermostat, un crédit d’impôt de 40% peut vous être alloué. Pensez-y !

Ma cuisine


Le réfrigérateur : un impératif, dégivrer régulièrement le réfrigérateur. Avec une couche de 4 cm de givre, la consommation est doublée. Veillez aussi à la bonne étanchéité de la porte et éloignez au maximum votre réfrigérateur de tout appareil produisant de la chaleur. À l’achat de vos appareils électroménagers, pensez à vérifier l’étiquette énergie, elle vous renseignera sur la consommation de l’appareil. La couleur verte indique la catégorie des équipements les plus économes en électricité, la flèche rouge signale l’appareil à la consommation la plus élevée.

La cuisson : en plaçant un couvercle sur la casserole quand vous faites bouillir de l’eau, vous utiliserez quatre fois moins d’énergie! Quant aux plaques électriques, pensez à les éteindre avant la fin de la cuisson : elles continueront de chauffer pendant encore quinze minutes. L’idéal reste les plaques à induction qui chauffent rapidement, mais dont le prix est encore élevé. Autre astuce : plutôt que d’utiliser le four à micro-ondes, laissez décongeler vos aliments à l’air libre avant de les cuire.

Le lave-vaisselle : lors de l’achat de son lave-vaisselle, il est préférable de faire le choix d’un appareil de classe énergétique A qui possède un programme éco. Remplir au maximum le lave-vaisselle et éviter le prélavage quand la vaisselle n’est pas trop sale sont des gestes simples que vous pouvez facilement mettre en pratique.

L’eau du robinet : elle est excellente! La consommation excessive d’eau minérale favorise inutilement la production de bouteilles en plastique. N’hésitez pas à poser un filtre sur votre robinet pour réduire la présence de chlore et de plomb.

Le tri des déchets : faire le tri, c’est valoriser ses déchets. Avec le recyclage des papiers et du carton, on limite la déforestation. À partir des plastiques, on peut réaliser des textiles synthétiques. Bref, recycler c’est éviter une surproduction inutile!

Ma salle de bain

La chasse d’eau : à chaque chasse d’eau, ce sont 9 l d’eau qui sont évacués. Les chasses d’eau plus économiques offrent des débits de 3 et 6 l (des chasses d’eau à double commande, un modèle à privilégier). Une astuce : vous pouvez aussi diminuer votre consommation en plaçant une simple brique dans le réservoir de votre chasse d’eau.

La douche : Pour minimiser la quantité d’eau utilisée, pensez à couper le robinet pendant que vous vous savonnez. Pour réaliser une économie encore plus élevée, utilisez une pomme de douche à économiseur l’eau. Une douche consommera ainsi en moyenne trois fois moins d’eau qu’un bain! Un chiffre à retenir : une douche de quatre ou cinq minutes consomme de 30 à 80 l d’eau.

Le robinet : les fuites sont l’ennemi des économies d’eau. Elles peuvent être à l’origine d’un gaspillage de 20% de votre consommation d’eau. Vérifiez l’étanchéité de vos joints! Pour mesurer précisément le gaspillage que représente une fuite, il faut évaluer votre consommation sur une durée suffisamment longue (week-ends prolongés, vacances, etc.). Autre point : réduire au maximum sa consommation d’eau chaude, c’est limiter les besoins en énergie pour le chauffage. À savoir : les économiseurs d’eau modulent le débit d’eau tout en gardant la même puissance. Ces équipements permettent de réaliser jusqu’à 50% d’économie.

Le lave-linge : Comme le lave-vaisselle, pensez à le remplir au maximum de linge avant de le mettre en marche. Dans bien des cas, le prélavage peut être évité. Bon à savoir : un cycle à 40 °C consomme trois fois moins d’énergie qu’un cycle à 90 °C. Enfin, pour faire sécher son linge, rien de tel que de l’étendre au grand air.

Les lessives : toutes les lessives n’ont pas le même impact sur l’environnement. Optez pour une lessive munie d’un “écolabel”. Et utilisez le moins de produit possible.

Ma chambre

L’éclairage :     veillez à ôter régulièrement la poussière des ampoules. Une ampoule dépoussiérée offre jusqu’à 40% d’éclairage supplémentaire.     Un geste simple et efficace.

L’aération : pour régénérer l’air de votre chambre, n’hésitez pas à ouvrir les fenêtres en grand! Vous évacuerez l’humidité et les polluants résiduels. Bien sûr, veillez à fermer la porte et à éteindre le chauffage.

Le chauffage : contrairement aux autres pièces de votre habitat, la chambre peut être chauffée à seulement 16 °C. C’est bon pour le sommeil et pour diminuer la facture énergétique! Lorsque vous n’êtes plus dans la pièce, pensez à programmer la baisse du chauffage.

Mon jardin

Les déchets : vous pouvez mélanger une partie de vos déchets organiques (épluchures, restes alimentaires) pour fertiliser la terre de vos plantations. En tas au fond du jardin ou dans un composteur sur votre balcon, le compost est facilement réalisable. À proscrire : les épluchures d’agrumes et les peaux de bananes.

L’eau : Pour optimiser l’arrosage, mieux vaut arroser le jardin le soir. Le jour, l’eau a une fâcheuse tendance à s’évaporer. Avec des systèmes simples à mettre en place (gouttières reliées à des citernes), vous pouvez récolter l’eau de pluie. Pensez-y.